La nage en eau libre

Publié le par Rico

La nage en eau libre est une discipline voisine de la nage avec palmes.
En gros, on nage en milieu naturel, souvent sur de longues distances, mais en règle générale le port d'une combinaison néoprène est interdit.
Evidemment, les palmes sont exclues.
Il y a deux catégories d'épreuves: les courses classiques en peloton et les traversées.
Les traversées se font seuls avec une équipe qui veille sur la sécurité du nageur et des personnes qui valident l'exploit (traversée de la manche, de Gibraltar)
Certaines courses, comme le Défi Monte Cristo, mélangent les deux catégories de nageurs mais c'est assez rare.
Les épreuves de nage en eau libre sont organisées par la Fédération Française de Natation alors que les épreuves de nage avec palmes sont organisées sous l'égide de la Fédération Française de Plongée.
La particularité de cette discipline, c'est qu'elle oblige souvent le nageur à prendre en compte un facteur environemental très important: le froid.
Quand il s'agit de courses organisées l'été c'est jouable. Mais pour certaines traversées, notamment la traversée Reine (la traversée de la Manche), la performance n'est validée que si le nageur a effectué toute la distance en maillot !!
Autant vous dire que le nageur a tout intérêt à s'entrainer à résister à des températures d'eau assez fraîches.
En ce qui me concerne, je ne suis pas trop attiré par cette discipline car je ne suis pas un excellent nageur. Ma vitesse de progression est assez lente par rapport à un nageur qui a plusieurs années de pratique en compétition.
En revanche, je trouve que la résistance à l'eau froide combinée à l'effort sur une longue distance constitue un véritable défi physique et physiologique.
C'est la raison pour laquelle je n'exclus pas, un jour, de tenter moi aussi de me lancer un défi en eau libre ...
 

Publié dans La nage en eau libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article