La Nage de longues distances, la Nage avec Palmes

Publié le par Rico

La nage de longues distances, comme son nom l'indique, se pratique sur de longues distances variant de 2 à 20 Kms. Au delà de ces distances (Oui, oui... certaines nageuses et nageurs nagent encore plus loin !) il ne s'agit plus d'épreuves proprement dites mais de "traversées". La plus célèbre d'entre elles étant l'"Everest" du Nageur de Longue Distances: la Traversée de la Manche à la Nage (à noter que ce type de traversées ne sont généralement validées que si elles sont effectuées en maillot, sans palmes et sans tuba...)
En règle générale, ce sport se pratique en milieu naturel: mer, lacs, rivières.
Cette discipline est divisée en deux grands groupes:

-la Nage en Eau Libre
-la Nage avec Palmes
(communément appelée la NAP)

Dans le premier cas, les compétitions sont organisées sous l'égide de la Fédération Française de Natation. Dans le second, c'est la Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous Marins (fédé de plongée) qui gère les activités liées à ce sport.
La NAP se différencie de la nage en eau libre dans le sens ou la propulsion du nageur est assurée par des palmes (bi palmes), ou une palme (monopalme).
A noter que dans les épreuves de NAP, le nageur doit être équipé d'une combinaison néoprène et d'un tubas. Ce qui, logiquement, n'existe pas en nage en eau libre.
Le port de la combinaison autorise des épreuves organisées l'hiver (Traversée de Lyon fin janvier), même si de très courageux nageurs en eau libre participent à des épreuves organisées à la même saison. Dans ce cas, les athlètes doivent apprendre à lutter contre le froid en plus de la performance physique qu'ils doivent fournir pour nager sur de longues distances (pour rappel: ils sont en maillot).
Il existe une multitude de courses de longues distances organisées par les deux fédérations et, parfois, certaines épreuves regroupent les deux types de nageurs (Ex: Défi Monte Cristo). Dans ce cas, il existe deux classements séparés pour chaque catégorie.
Chez les nageurs avec Palmes, deux grandes familles de nageurs se retrouvent lors des épreuves: les bi palmistes et les monopalmistes. Les deux catégories sont souvent classées sans distinction de matériel de propulsion, mais de plus en plus d'organisateurs prévoient des classements distincts pour les mono et bi palmistes.
Les monopalmistes sont assez impressionnant tant par leur façon de se déplacer (le mouvement de propulsion est assuré par l'ensemble du corps, comme un dauphin), que par leurs performances. Logiquement, la propulsion du monopalmiste est plus importante que celle du bipalmiste, et, dans certains cas, un nageur monopalme peut voisiner les 12 Km/h en vitesse de pointe !
Mais pour en arriver là, il faut un gros (et long) apprentissage et c'est un peu le problème de la "mono": il est très difficile de se former si on a pas un club spécialisé proche de chez soi (c'est le cas de l'auteur)
En revanche, pour la bipalme, c'est plus facile. Un bon matériel et beaucoup de bon sens (s'entrainer sérieusement quoi ...) et ce sport devient alors accessible à toutes et tous.
Il faut noter qu'en règle générale, les épreuves sportives de NAP sont toujours organisées dans d'excellentes ambiances conviviales et que la majorité des nageuses et des nageurs y participent sans se "prendre la tête".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nidhalg 11/04/2014 03:24

Premier bain de l'année, eau entre 15 et 16°C. C'était parfait!

Je suis amateur de nage ne eau Libre avec palmes, combinaison et gilet. En fait je pratique su Lac, je fait une partie en Natation et une partie en Kayac. Justement je me demandait si il existait
des compétitions. Parce que ca m'interesse, depuis l'année dernière je fait des petites distances traversée de 1 à 2 km. Cette année je vais essayer de nager 10 km en 2 étapes, si je trouves des
palmes confortables.;